Citoyens, avec leurs droits mais aussi leurs devoirs

Le CILT accueille principalement des personnes traumatisées crâniennes ou cérébro-lésées (Accident de la voie publique, accident vasculaire cérébral, anoxie cérébrale….).

Les personnes qui résident au foyer actuellement viennent de tous les horizons. Les résidents sont tous majeurs (mineur sous dérogation). Le concept de foyer ouvert leur permet de circuler librement tant à l'interieur qu'à l'exterieur (en adéquation avec le réglement intérieur).

Cependant quelques-uns d’entre eux sont sous mesure de protection juridique: ils peuvent relever d'une curatelle ou d'une tutelle.

Leur représentation au sein du conseil de la vie sociale leur permet de donner leur avis et de faire des propositions sur toute question intéressant le fonctionnement de l'établissement.

Quelques chiffres :
Répartition par sexe : 75% d’hommes et 25 % de femmes.
Moyenne d’âge : 44 ans.
Résidents originaires de Midi-Pyrénées : 93 % dont 53 % de la Haute-Garonne et 18% du Gers

LE PROJET INDIVIDUEL

Après le processus d’admission et la période d’essai, conformément à la loi 2002-2, un projet individualisé de séjour est signé entre le résident, son référent, son responsable juridique et le directeur de l’établissement. Chaque résident est aidé pour construire avec l’aide des différents professionnels, son projet personnel et son protocole de soins et d’aide à la vie quotidienne et sociale.

Il est formalisé et écrit pour être porté à la connaissance de tous les intervenants.

Un référent est désigné au sein de l’équipe pluridisciplinaire, avec son accord et celui du résident ; ce référent à la mission d’animer le projet et d’être l’interlocuteur privilégié du résident. Le référent va recueillir, rassembler et transmettre les informations utiles au suivi du projet personnalisé. Il fera le lien entre l’équipe et le résident. Son rôle consiste à être à l’écoute de la personne, à créer un climat de confiance, à faire le point avec l’équipe et le résident en vu des différentes synthèses. Il devra s’assurer du respect des décisions prises lors des réunions concernant le projet individualisé.
Bien entendu, le protocole et le projet évoluent et peuvent être adaptés.